Air chaud plus léger que l’air froid :

L’air chaud est plus léger que l’air froid. Pourquoi ?

Dans un air chaud, les molécules sont plus agitées que dans un air froid. Elles prennent donc plus de place, à cause de leur agitation, elles sont plus distantes, l’air chaud contient moins de molécules que l’air froid, pour un même volume. On dit que l’air chaud est moins dense, il est moins lourd.

Résultat :

L’air chaud s’élève, alors que l’air froid descend.

Le principe de vol de la Montgolfière :

La Montgolfière utilise le principe de l’air chaud. De l’air est enfermé dans une enveloppe (le ballon).
Il est chauffé par la flamme du brûleur. Les molécules d’air enfermées dans l’enveloppe s’agitent, elles deviennent plus distantes, moins denses. Elles montent alors vers le haut de l’enveloppe. Une fois au sommet, elles exercent une poussée verticale :
La Montgolfière s’élève !

Comment la Montgolfière est elle maintenue dans les airs ?

C’est la différence de température entre l’air interne et externe à l’enveloppe qui permet à la montgolfière de continuer à voler. L’aéronaute (le pilote du ballon) chauffe donc régulièrement
l’air contenu dans la montgolfière afin de rester dans les airs.

Comment le pilote règle t il la hauteur de vol de la Montgolfière ?

Plus il va chauffer, plus l’écart de température interne / externe à l’enveloppe sera grand, plus la montgolfière montera vite. L’aéronaute règle ainsi la vitesse d’ascension de la Montgolfière.

Comment redescendre en Montgolfière ?

Le pilote ralenti le rythme de chauffe pour mettre la Montgolfière en descente.
Il règle la fréquence de chauffe par rapport à la vitesse de descente qu’il désir.

A quelle vitesse vole une Montgolfière ?

La Montgolfière est le seul aéronef qui n‘a pas de vitesse horizontale dans la masse d’air.
La Montgolfière n’a ni avant, ni arrière, elle est symétrique. Elle n’a pas de bord d’attaque ni de bord de fuite. La Montgolfière ne se déplace pas dans la masse d’air, on dit qu’elle n’a pas de vitesse horizontale.
La Montgolfière se déplace avec la masse d’air, à la même vitesse.
S’il y a un vent de 10 Km/h, la Montgolfière se déplacera donc à 10 Km/h.

Comment diriger une Montgolfière ?

Comme on vient de la dire, la Montgolfière ne se déplace pas dans l’air.
Il appartient donc au pilote de trouver la masse d’air, ou couche d’air, ayant la direction qui l’intéresse.
Le pilote de Montgolfière va donc agir sur son altitude afin de trouver le bon cap.

La Montgolfière va-t-elle où elle veut ?

L’aéronaute connait bien l’aérologie de son site de vol.
Les prévisions météo étant de plus en plus précises, sont une aide précieuse.
Le pilote de Montgolfière est donc capable de prévoir les vitesses et directions de vent aux différentes altitudes.
Il positionne sa Montgolfière à l’altitude qui lui permet d’avoir le bon cap.
Il contrôle avec différents instruments : Compas, Altimètre, Variomètre, GPS.
C’est de la navigation aéronautique.

Le secret d’un vol en Montgolfière réussi :

Le brûleur fonctionne au Gaz Propane qui est contenu dans des cylindres. Le secret d’un vol réussi est d’embarquer une réserve de gaz, afin de toujours avoir une autonomie de vol raisonnable.
On embarquera la quantité de Gaz qui permettra de rallonger de 1h à 1h30
Le temps de vol prévu.

Quelle est l’altitude maxi de vol en Montgolfière ?

Il est possible de voler jusqu’à 10 000 m. Mais à partir de 3 800 m environ l’oxygène à bord est obligatoire.
Cela dépend du site de vol. Les altitudes maximum constatées, en vols touristiques sont
rarement au dessus de 2 500 m.

A bord de la Nacelle de la Montgolfière
de Hautes Alpes Montgolfière
Vol du Champsaur / 20 mn de Gap / 05
Le bassin Gapençais :